Page en cours de chargement...
veuillez patienter

 www.cheveux-bresiliens.re 

photo

Cheveux brésiliens… indiens!

Vous allez être déçue: «cheveux brésiliens» ne veut pas dire qu’ils sont originaires du Brésil, tout comme les «champigons de Paris» ne viennent pas forcément de la capitale française ou les «choux de Bruxelles» ne sont pas tous cultivés dans la capitale belge!

«Cheveux brésiliens» est une appellation commerciale qui indique simplement qu’il s’agit de cheveux 100% humains, mais pas forcément, raremement même, originaires du Brésil.

Des femmes ont une chevelure naturelle abondante dans plein d’autres pays de par le monde, notamment en Inde.

Dans l’hindouisme, religion majoritaire en Inde, les croyants considèrent que nous traversons plusieurs vies, les unes après les autres, les unes reliées aux autres.

Pour bénéficier d’un meilleur «karma» dans leur prochaine existence, de nombreuses femmes indiennes donnent en offrande leur belle chevelure au temple.

C’est un sacrifice, un témoignage de l’abandon de l’ego.

C’est le geste de les couper qui a une portée religieuse, pas les cheveux eux-même; ils étaient d’ailleurs jusqu’il n’y a pas si longtemps jetés ou brulés. Depuis que les responsables des temples ont pris conscience que ces cheveux avaient une valeur commerciale, ils sont récoltés et revendus aux fabricants de produits capillaires.

L’Inde est le plus grand pays
exportateur de cheveux naturels au monde!

Les cheveux indiens ont l’avantage d’être naturellement lisses ou légèrement ondulés, d’une teinte naturelle noire (1 ou 1B) ou chatain foncé (2, 3 ou 4) qui convient parfaitement aux femmes typées de La Réunion. Et comme ce sont des cheveux naturels, ils peuvent recevoir une coloration classique.

photo

Les cheveux indiens sont d’une très grande qualité naturelle, souples, soyeux et résistants car les femmes indiennes accordent beaucoup d’attention à leur chevelure. Les cheveux indiens sont sans doute les meilleurs cheveux «brésiliens» que l’on puisse trouver!

Un «paquet»d’extension est constitué de cheveux cousus sur une bande appelée «trame».

Celle-ci est ainsi réalisée : un premier passage en machine à coudre réalise une longue bande de cheveux cousus en petites touffes entourées d’un fil. Un second passage en machine replie le haut de ces touffes sur elles-mêmes, sur toute la longueur de la bande, et les recoud dans cette position, créant ainsi un premier canevas. On coud ensemble deux canevas l’un sur l’autre pour constituer une bande terminée, un «paquet» qui pèse environ 100 grammes.

photo

Lors de la pose, il est fortement conseillé de ne pas traverser la trame avec le fil et l’aiguille lors du tissage mais de tisser en enroulant le fil autour de la trame, pour ne pas abimer celle-ci.

Il est également conseillé de ne pas couper la trame aux ciseaux mais de la plier en fin de section et repartir en sens inverse. Si vous devez couper, prenez un fil très fin et faites un nœud à l’extrémité. Vous pouvez également renforcer la zone à l’aide d’un point de colle spéciale. Mais tout ça, les pros le savent!

www.cheveux-bresiliens.re, le site réunionnais des extensions de cheveux 100% brésiliens

 accueil     page 1     page 2    page 3    page 4    page 5    page 6    page 7    page 8    page 9    contact