Page en cours de chargement...
  
 
  
 

6e étape: positionner l’amorce

    Les étapes du rechargement
  1. Recalibrer
  2. Enlever l’amorce percutée
  3. Vérifier la longueur de l’étuis
  4. Évaser le col
  5. Nettoyer et dégraisser
  6. Placer une nouvelle amorce
  7. Charger en poudre
  8. Placer l’ogive

Attention : LES AMORCES VONT EXPLOSER.

C’est d’ailleurs leur seule et unique fonction. Alors, faites en sorte qu’elles explosent au bon moment, et une à la fois !

Une fois les étuis de 38 Special prêts (recalibrés, désamorcés, mesurés, évasés, et parfaitement nettoyés), on procède au rechargement proprement dit et on commence par placer une nouvelle amorce. Il faut pour cela:

La plupart des presses de rechargement monopostes ou multipostes sont équipées d’un dispositif d’amorçage.

Mais il semble que l’on obtienne un meilleur résultat avec les outils à main. Ils permettent d’enfoncer l’amorce bien à fond dans le puits d’amorce.

Cela peut surprendre mais cela influence la précision du tir. En effet, les armes de compétition sont souvent équipées de ressorts de compétition, plus légers que ceux des armes de service, et le percuteur frappe l’amorce avec moins de force.

Il est donc indispensable que l’amorce soit bien positionnée dans son logement. Si elle n'est pas engagée à fond, une partie de la force de percussion va servir à tout d’abord enfoncer l’amorce avant de faire partir le coup.

La première opération consiste à déballer et monter l’amorceur. On commence par déboiter le levier de son axe.

Identifiez bien chaque élément et sa fonction avant de procéder au montage de l’outil: ici, la griffe de maintien, le réducteur "small primer" et le "piston".

Il existe deux tailles d’amorces pour les munitions d’arme de poing: small pistol (4,5mm de Ø) et large pistol (5,33mmØ) .

La munition 38 Special requiert une amorce small pistol.

l’amorceur est livré avec plusieurs accessoires pour s’adapter aux deux tailles d’amorces et aux différentes griffes de maintien.

Identifiez la tige-poussoir qui correspond aux amorces small pistol et le guide qui s’adapte à la griffe de maintien n°6.

Attention :

Placez le guide dans la griffe de maintien, clipsez le tout sur le support, que vous clipsez à son tour sur le manche.

Engagez la tige-poussoir, rondelle en bas, dans le ressort et placez le tout dans le support, par l’intérieur du manche.

Ne replacez pas encore le levier sur son axe; il faut d’abord garnir le plateau à amorces.

prenez une boîte d’amorces CCI 500, retournez la, posez la sur le plateau et ouvrez lentement la boîte.

Attention, les amorces sont de minuscules objets qui ne demandent qu’à rebondir.

Lien utile: les différents types d’amorces

Rappel : portez toujours des lunettes de protection, travaillez dans un endroit adapté, ne fumez pas.

Les amorces doivent toutes être tournées comme illustré sur la photo, c’est à dire enclume apparente.

Au besoin, retournez celles qui sont à l’envers, à l’aide d’un petit tournevis propre par exemple.

Evitez de toucher les amorces avec les mains car la sueur risque de les neutraliser.

Placez le couvercle sur le plateau après avoir repéré l’orifice qui correspond aux amorces small pistol (4,5mm de Ø) et celui qui correspond aux amorces large pistol (5,33mm de Ø).

Le couvercle transparent est équipé d’un rebord qui, en lui faisant faire une légère rotation, permet de laisser passer ou de barrer le passage des amorces .

Placez bien le couvercle pour qu’il obture complètement le canal vers l’orifice large pistol et qu’il permette d’ouvrir et fermer le canal small pistol.

Vous remarquerez que le couvercle est maintenu en place sur le plateau par un simple petit téton en plastique, au centre. En cas de choc, le couvercle saute facilement et les amorces s’éparpillent à terre…

Pour parer à cette éventualité, vous pouvez forer un trou au centre du plateau et du couvercle et mettre une vis et un écrou.

Engagez le côté small pistol bien à fond dans l’outil. Remontez maintenant la poignée en veillant à ce que la tige s’engage comme il faut et replacez le levier sur son axe.

 

 

« l’amorce est à la munition ce que la bougie d’allumage est au moteur automobile »

Par mesure de sécurité, penchez légèrement l’appareil vers l’avant. La meilleure image qui me vient à l’esprit est celle de la bouteille de champagne : ne tournez pas l’étuis vers vous, comme vous ne tournez pas vers vous une bouteille de champagne que vous êtes en train de déboucher.

Faites pivoter le plateau de sorte que les amorces glissent vers le canal, qui pour le moment est obturé par le couvercle.

Faites pivoter également la griffe de maintien pour que l’étuis reste bien en place.

Ouvrez maintenant le passage des amorces.

Pressez la poignée à fond. Vous devez sentir une certaine résistance : l’amorce qui s’enfonce dans son logement.

Relâchez la poignée, retirez l’étuis de la griffe et vérifiez l’amorçage. Il faut que l’amorce soit légèrement plus basse que le niveau du culot.

Rangez l’étuis amorçé dans une boîte à compartiments. Ne stockez pas les étuis amorçés en vrac.

Si jamais vous sentez une résistance anormale, ne forcez pas, stoppez tout, contrôlez.

Il se peut que la tige ne soit pas correctement engagée dans le guide ou qu’une amorce soit pincée.

Petits trucs

Pour faciliter le passage des amorces vers la sortie, on peut, non pas secouer mais bien remuer un peu l’outil. Il faut alors prendre soin de remuer au moment où la poignée est pressée à fond. En effet, si on remue lorsque la poignée est relâchée, l’amorce engagée la plus au fond dans le canal risque de basculer sur elle-même.

l’outil est en métal et, avec la sueur, il peut s’oxyder. On peut nettoyer l’outil avec un chiffon imbibé d’huile avant de le ranger mais il faut impérativement le dégraisser à fond avant toute nouvelle utilisation : la moindre trace d’huile qui entre en contact avec une amorce la neutralise complètement.



top
Reunion Island Guns
© 2003-2005 Ignace de Witte Tous droits réservés
Infos légales | Nous contacter | Plan du site | Lexique | Nos bannières