Page en cours de chargement...
  
 
  
 

Clint Eastwood 6/10

La sanction (The Eiger sanction) 1975

Grand amateur de peinture, et professeur d’art à l’université, le docteur Jonathan Hemlock a enrichi sa collection, en accomplissant quelques missions d’espionnage pour le compte des services secrets que dirige Dragon.

Cette fois-ci, Dragon le contacte pour exécuter une "sanction", c’est à dire éliminer quelqu’un. L’affaire se complique, car la personne à éliminer n’a pas été formellement identifiée. Il sait qu’il boîte et qu’il fait partie de l’équipe d’alpinistes qui doit escalader l’Eiger.

L’inspecteur ne renonce jamais (The enforcer) 1976

Troisième film de la série. Réalisation: James Fargo. Scénario: Stirling Siliphant. Musique: Jerry Fielding. Après une intervention musclée (14.000 $ de dégâts et des gangsters tués), ’inspecteur Callahan et son revolver Smith & Wesson 44 Magnum sont mutés au service du personnel. Callahan reprend du service "actif" quand un groupe de terroristes réclame un million de dollars pour ne pas commettre une série d’attentats. On lui adjoint un nouvel équipier: la jeune auxiliaire Kate Moore (Tyne dally).

Le capitaine: «Vous venez de gagner une suspension de 60 jours. Donnez-moi votre plaque.»
Callahan: «Voici votre suppositoire à cinq branches, chef.»
Le capitaine: «Qu’avez-vous dit?»
Calahan: «J’ai dit: collez le vous dans le derrière!»

Kate: «Tous les autres flics ont un 38 ou un 357, qu’est que t’as à te balader avec ce canon?»
Callahan: « Il touche tout ce que je vise, voilà pourquoi»

Josey Wales, hors-la-loi (The outlaw Josey Wales) 1976

Réalisation: Clint Eastwood. Scénario: Philip Kaufman d’après une nouvelle de Forest Carter. Josey Wales (Clint Eastwood) voit sa femme et son fils massacrés par les nordistes. Il s’engage dans un groupe de sudistes qui refusent la reddition du Sud et continuent de se battre. Sondra Locke (qui deviendra la compagne de Clint Eastwood) joue le rôle de laura Lee .

Josey Wales: «À chaque fois que je tombe sur quelqu’un que j’aime bien, il ne reste pas longtemps.»
Chef Dan George: «J’ai remarqué que quand tu n’aimais pas quelqu’un, il ne restais pas longtemps non plus.»

Clint Eastwood arbore dans ce western deux énormes revolvers Colt Walker à poudre noire (d’où la fumée).

Samuel Walker est un capitaine des Texas Ranger qui a participé à la guerre contre le Mexique en 1848. Pour armer ses hommes (US Mounted Rifles) Samuel Walker a commandé auprès de la firme Colt à Hartford un millier de ces gros revolvers (40cm de long, poids 2kg, calibre 44). Chaque homme recevait deux revolvers, ce qui leur donnait une sacrée puissance de feu.

Le Colt Walker est disponible aujourd’hui en de nombreuses répliques et il existe même un championnat de tir sportif où ces armes à poudre noire sont utilisées.

L’épreuve de force (The gauntlet) 1977

Réalisation: Clint Eastwood. Ben Shockley (Clint Eastwood) est chargé de convoyer de Las Vegas à Phoenix, Gus Mally (Sondra Locke), un témoins important. Elle lui dit que tous deux seront abattus avant d’arriver à destination. Le voyage n’est en effet pas de tout repos. Ceux qui les poursuivent sont visiblement bien informés. Ben Shockley est bientôt convaincu que ses supérieurs sont de mêche avec la Mafia et renseignent les tueurs à leur poursuite.

Doux, dur et dingue (Every which way but loose) 1978

Réalisation: James Fargo. Scénario: Jeremy Joe Kronsberg. Clint Eastwood interprête la chanson principale du film "Every Way but loose". Avec Clint Eastwood (Joe), Sondra Locke (Lynn Halsey-Taylor), Geoffrey Lewis (Orville Boggs), Beverly d’Angelo (Echo), Walter Barnes (Tank Murdock), George Chandler (Clerk at DMV), Roy Jenson (Woody), James McEachin (Herb), Bill McKinney (Dallas), William O’Connell (Elmo), John Quade (Cholla), Dan Vadis (Frank) et Gregory Walcott (Putnam).

Philo Bedoe a trois passions: la bière, la bagarre et Clyde, son ami orang-outan. Il gagne sa vie en participant à des combats de boxe à points nus. Jusqu’au jour où il tombe amoureux fou d’une chanteuse qu’il poursuit de ville en ville, de cabaret en cabaret. Mais deux policiers et une bande de motards blousons noirs le suivent à la trace.

L’évadé d’Alcatraz (Escape from Alcatraz) 1979

Réalisation: Don Siegel. Scénario: Richard Tuggle. Musique: Jerry Fielding. Avec Clint Eastwood (Frank Morris), Patrick McGoohan (Le directeur de la prison), Robert Blossom (Clarence Anglin), Fred Ward (John Anglin), Paul Benjamin (English), Larry Hankin (Charley Butts), Bruce M. Fisher, Frank Ronzio, Fred Stuthman, David Cryer, Madison Arnold.

Auteur de plusieurs évasions, Frank Morris est cette fois enfermé au pénitencier d’Alcatraz, d’où jamais personne ne s’est évadé. Frank Morris va tenter de se faire la belle, avec trois autres détenus. À l’aide d’une pince à ongle, d’une cuillière et d’un ventilateur transformé en perceuse électrique…


top
Reunion Island Guns
© 2005 Ignace de Witte Tous droits réservés
Infos légales | Nous contacter | Plan du site | Lexique | Nos bannières