Page en cours de chargement...
  
 
  
 

La Fosse Olympique

Cette discipline tire son nom de la fosse située 15 m devant le tireur où sont logés les appareils de lancement des plateaux.

Il y a 5 postes de tir et dans la fosse, se trouvent en face de chaque poste un groupe de 3 appareils de lancement. Lorsque le tireur appelle le plateau, un des trois appareils se déclenche, selon un programme informatique aléatoire mais équilibré :tous les tireurs ont au final le même nombre de plateaux qui partent à droite, à gauche, devant, etc.

Le tireur déclanche le lanceur lui-même, en criant «PULL». Il épaule avant l’apparition du plateau. Il peut utiliser 2 cartouches par plateau.

Lorsque les tireurs, qui constituent ce qui s’appelle une "planche", ont tiré, ils se décalent vers la droite : celui qui était au poste n°1 passe au n°2, celui qui était au n°2 passe au n°3, etc.

Les lanceurs sont réglés selon différentes "grilles" de lancement. Ils sont lancés avec une certaine force : il faut qu’ils retombent à une distance comprise entre 75 et 80m.

La compétition s’effectue sur 125 plateaux, tirés par séries de 25.

A l’issue de la compétition sur 125 plateaux, les 6 meillleurs tireurs s’affrontent sur une ultime série de 25 plateaux "flash" (qui libèrent une poudre fluorescente lorsqu’ils éclatent). Le résultat de la finale est ajouté au score du match éliminatoire.

Les armes autorisées pour la compétition sont tous les fusils dont le calibre ne dépasse pas le 12. Les cartouches sont chargées avec 24 grammes de plomb maximum.

Lire notre article sur Pascal Pujol, Réunionnais qui a participé aux championnats du Monde 1997



top
Reunion Island Guns
© 2003-2005 Ignace de Witte Tous droits réservés
Infos légales | Nous contacter | Plan du site | Lexique | Nos bannières